Get Adobe Flash player

CIOSPB en images

Atelier avec des élèves
Locaux du CIOSPB
Tableau d'affichage des offres
Tableau d'affichage des offres
Vue des élèves au cours d'un atelier
Partenaire ANPE
Partenaire EcoBank

Comment s’orienter

L'orientation scolaire et professionnelle se construit en effet dans le temps, tout est une question de maturation, d'évolution et de réflexion pour affiner son projet. A chaque étape, posez-vous les bonnes questions et apprenez petit à petit à mieux vous connaître et à faire des expériences variées : votre personnalité, votre vécu et votre maturité seront parties prenantes de votre orientation.

Alors, comment faire pour se poser les bonnes questions sur son orientation scolaire et professionnelle ?

1/ Apprendre à se connaître honnêtement et sans se dévaloriser :

                  

D'abord, êtes-vous bien sûr de vous connaître ? C'est-à-dire êtes-vous en mesure de vous décrire en termes de qualités et de défauts, de points forts ou de points faibles ? Non ? En effet, c'est difficile de « parler de soi », de « savoir qui on est » ou « de quoi on a envie dans la vie ». La découverte de soi,de sa personnalité, de ses motivations et valeurs est primordiale quand on cherche à s'orienter. Pour ce faire, des spécialistes sont à votre disposition au CIOSPB

 2/ Apprendre à se connaître sur le plan scolaire :

 

Vous vous connaissez maintenant mieux sur le plan de votre personnalité, essayez alors de faire le même travail sur le plan scolaire.

Posez-vous la question de ce que vous aimez comme matière au collège ou au lycée, sans prendre en considération vos notes. En effet ce que l'on aime à l'école n'est pas toujours ce que l'on réussit le mieux dans un cadre professionnel. Pourtant c'est un indice à ne pas négliger car il est révélateur de vos goûts. Par exemple, ce n'est pas parce que vous avez d'excellentes notes en mathématiques que vous êtes fait pour cette discipline ou que vous aurez envie d'en faire votre métier.

 

C'est pourquoi l'important est de faire la liste des matières que vous préférez afin de faire des liens entre votre personnalité, vos préférences et vos réussites, et un métier ou un secteur professionnel.

 

Par exemple vous êtes dynamique, vous aimez prendre des initiatives, vous adorez les langues et vous êtes bon à l'écrit : recherchez les voies d'orientation qui réunissent ces éléments comme le commerce international, les métiers de la communication et du marketing, ou ceux du journalisme...

 

Ø  Comment faire quand on a de mauvais résultats scolaires ?

 

En orientation, il ne faut pas confondre le potentiel avec les résultats scolaires.

 

Le potentiel ce sont des capacités, des aptitudes et des compétences qui sont malheureusement peu mesurées et mises en valeur dans le cadre de l'évaluation scolaire, mais qui constituent des atouts importants pour votre avenir. C'est ce que vous avez en vous sans l'avoir jamais utilisé et parfois même sans le savoir.

Ainsi, pour choisir votre orientation, interrogez toutes les dimensions de votre personnalité : les notes sont bien sûr importantes, car elles représentent le moyen d'accéder à certaines sections, mais elles ne sont pas suffisantes pour évaluer vos capacités, vos envies et vos motivations. Un choix d'orientation ne doit donc pas s'appuyer uniquement sur les résultats scolaires, au risque de passer à côté de toute une partie de vos potentialités. Des conseillers d’orientation sont à votre disposition au CIOSPB

 

Ø  Mais comment faire quand on n'est pas vraiment motivé ?

 

Etre motivé c'est déjà 50% de la réussite. Quand on est motivé, on a plus de chance de choisir son orientation que de la subir en étant orienté malgré nous dans une filière qui ne nous convient pas.

 

Si vous sentez que vous avez une perte de motivation, essayez de vous demander pourquoi.

Mais les raisons sont peut-être ailleurs : peut-être vous ennuyez-vous à l'école ? Peut-être que les études trop théoriques ne vous conviennent pas ? Dans ce cas, dites-vous que l'Ecole est un moyen pour faire ce que l'on aime dans la vie, et pas une fin en soi. Accrochez-vous et choisissez dès que possible une voie professionnelle ou une formation en alternance, qui vous redonnera l'envie d'avancer, et même, comme cela peut arriver, qui vous redonnera le goût des études.

 

Ø  Comment faire quand son choix n'est pas partagé par son entourage? 

 

Vous avez une idée en tête, mais vos parents ne sont pas d'accord avec vous, soit parce qu'ils ne sont pas rassurés par les débouchés de cette orientation (par exemple, vous avez envie de devenir comédien et vos parents ont peur que vous connaissiez plus tard des difficultés sur la marché du travail), soit parce qu'ils sont déçus de votre choix (ou vous pensez qu'ils vont l'être) qu'ils auraient souhaité plus valorisant (par exemple, vous avez envie de faire un bac professionnel tandis que vos parents vous auraient bien imaginé faire des études généralistes le plus loin possible).

 

Quel que soit le cas de figure, dites-vous bien que l'orientation c'est d'abord pour soi. Cela doit rester personnel car c'est ce qui garantit sa réussite. En effet, à quoi cela sert-il de s'engager dans une voie par peur de décevoir, sinon à s'apercevoir longtemps après que l'on a envie de tout « plaquer » pour faire ce qui nous plaît vraiment ?

Votre projet doit rester réaliste et correspondre à une véritable motivation, ne serait-ce que pour convaincre vos parents.

 

Ø  Se guider en orientation scolaire : comment savoir se repérer dans les filières et les formations de plus en plus complexe ? 

 

 L'information sur les filières et les formations ne fait pas tout en orientation. Tout ce que nous avons évoqué plus haut est un préalable indispensable à la recherche d'informations, car on se repère d'autant mieux que l'on sait déjà un peu où on veut aller.

Votre projet doit rester réaliste et correspondre à une véritable motivation, ne serait-ce que pour convaincre vos parents ; cela passe notamment par :

 

§  Une bonne connaissance du système d'éducation avec ses différentes passerelles qui donnent beaucoup plus de souplesse qu'auparavant. Des services et spécialistes tels que le CIOSPB où les conseillers d’orientation peuvent vous aider dans cette démarche

 

§  Une connaissance concrète des métiers, en évitant de n'avoir qu'une vision stéréotypée, et en comprenant que deux métiers apparemment éloignés peuvent avoir un grand nombre d'activités en commun.

 

Pour cela, posez des questions, multipliez les contacts, déplacez-vous, interrogez vos proches, rencontrez des professionnels, allez aux forums des métiers, aux journées portes ouvertes des écoles, bref, croisez les informations et vous serez armé pour ajuster en permanence votre parcours de formation et votre projet professionnel.

 

Une fois que vous serez passé par toutes ces étapes, vous serez prêt à vous orienter tout au long de votre vie, car vous aurez appris à vous poser des questions propres à vous aider dans toutes les étapes de votre orientation de carrière.

Pour arriver à trouver une orientation en adéquation avec vos motivations réelles, voici un recueil de bonnes questions à se poser pour apprendre à vous connaître ; l'intérêt de cet exercice est d'amorcer une réflexion personnelle susceptible par la suite de vous guider dans vos choix : 

 

 

 

 

Quels sont MES centres d'intérêt, MES goûts, MES motivations, MES valeurs et à l'inverse qu'est-ce que JE n'aime pas dans la vie ?

Quelles sont mes compétences scolaires ?

1.    Quelles matières je préfère et pour quelles raisons ?

2.    Est-ce que j'ai plutôt un esprit de synthèse ou un esprit d'analyse ?

3.    Est-ce que je préfère les concepts ou les activités concrètes ?

4.    Suis-je plutôt littéraire ou scientifique ou les deux ?

Quelles sont mes aptitudes personnelles ?

5.    Un sens du relationnel ?

6.    Un esprit créatif ?

7.    Une habileté manuelle ?

8.    Un tempérament de leader ? Etc...

 

Quels sont les points forts et les axes de progrès de ma personnalité ?

9.    Suis-je plutôt conciliant(e) ou peu facile à cadrer ?

10.  Suis-je plutôt indécis(e) ou déterminé(e)? Etc...

Quel type d'études me conviendrait (professionnelles ou généralistes, en apprentissage ou à temps plein, dans une école ou une université) et combien d'années je suis prêt(e) à leur consacrer ?

Dans quel type d'environnement je me vois travailler ?

1.    Dans des bureaux ou en extérieur ?

2.    Toujours dans le même cadre ou en voyageant souvent ?

3.    Au sein d'une équipe ou de façon solitaire ? Etc...

Comment je me vois dans l'avenir ?

4.    Trouver un équilibre entre ma vie privée et ma vie professionnelle ou faire carrière avant tout ?

5.    Gagner beaucoup d'argent ou pas forcément ?

6.    Me réaliser à travers le travail ou pas nécessairement ? Etc...

 

Login Form

Visites

Visiteurs
3216
Articles
34
Liens internet
9
Compteur d'affichages des articles
547570

UO | UPB | FONER

Copyright © CIOSPB 2013. Tous droits réservés.